Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

Découverte des salles grecques et romaines du Musée du Louvre (5e) :

la mythologie tient une place de choix dans le programme de latin de Cinquième, et c'est d'ailleurs souvent par cette voie que les élèves de Sixième s'intéressent à l'Antiquité et sont amenés à découvrir le latin. La mythologie étant soeur des arts figuratifs, nous proposons aux élèves de latin, dès les premiers mois de leur contact avec la langue et la civilisation romaines, de visiter les salles grecques et romaines du Louvre, afin d'y observer les représentations des dieux. Représentations sculpturales et picturales, puisqu'après la salle des Caryatides et la Vénus de Milo (entre autres) leurs pas les conduisent, en passant par la Rotonde de Mars, jusqu'aux salles des peintures françaises et italiennes (L'Enlèvement des Sabines de J. L. David). Personne ne sera surpris d'apprendre qu'ils demandent souvent à voir la Joconde ! Mais n'est-ce pas cela (aussi), découvrir un Musée ?

Document d'accompagnement : Le livret pédagogique de la sortie au Louvre est consultable page par page en cliquant sur les liens ci-dessous. Il a été réalisé en 2006 par Didier Kaszubowski et Thierry Le Peut. On trouvera également ici un petit quizz pour tester les connaissances des élèves au terme de la visite et après correction du livret pédagogique en classe (document réalisé par T. Le Peut).

Le livret pédagogique de la sortie au Louvre :  P1  P2  P3  P4  P5  P6  P7  P8  P9  P10  P11  P12

Travaux d'élèves :
                              2008/2009

voir l'album-photo


Visite du site de Gisacum (Vieil-Evreux) (4e) :

Tout près d'Aubevoye (à environ une demi-heure de car), le site archéologique du Vieil-Evreux propose une reconstitution des thermes du sanctuaire de Gisacum. La sortie au jardin archéologique du Vieil-Evreux est proposée aux élèves de Quatrième au cours du premier trimestre, en liaison avec les textes et thèmes étudiés en classe. La visite comporte deux temps : le premier a lieu à l'intérieur de la Maison du jardin archéologique, petit musée où les élèves sont invités à observer, chercher et identifier à l'aide d'un questionnaire fourni par le musée ; le second est la visite des thermes, suivant un parcours qui offre un aperçu historique de leur construction puis invite les élèves à suivre le parcours des "utilisateurs" antiques d'une salle à l'autre. Au terme de la visite, ils sont familiarisés avec le principe, l'organisation et le vocabulaire des thermes antiques (caldarium, frigidarium, tepidarium, apodyterium et autres praefurnia et hypocaustes n'ont plus de secret pour eux) mais aussi avec la nature particulière du sanctuaire de Gisacum, lieu de pélerinage dont les thermes ne sont que l'un des éléments.

Document d'accompagnement : Un questionnaire est proposé par le Jardin archéologique lui-même lors de la visite. De retour en classe, les élèves sont invités à rédiger un compte rendu qui croise le latin (aspects techniques et culturels de la visite) et le français (rédaction de textes relevant des différentes formes de discours). On trouvera ici les consignes de ce travail (document rédigé par Didier Kaszubowski).

voir l'album-photo (2009)
voir l'album-photo (2007)
Lire le compte rendu de la journée (16 octobre 2009)
Le site de Gisacum est présenté sur le site du Conseil Général de l'Eure.

Les thermes de Gisacum : histoire

Partager cette page
Repost0